Traitements topiques de la rosacée


Le but du traitement topique est de réduire les lésions inflammatoires, diminuer l’intensité de l’érythème et la réduction des symptômes de démangeaison, picotement et brûlure.

  • Métronidazole topique : souvent utilisé comme traitement de première ligne, de très nombreuses études prouvent son efficacité. Il est particulièrement utile pour les lésions papulo-pustuleuses (boutons). Il est moins efficace pour la composante vasculaire (rougeurs). Disponible en gel, crème et lotion.
  • Acide azélaïque : maintenant disponible en gel 15%, il agit comme anti-inflammatoire pour les papules et pustules, de même que l’érythème associés à la rosacée légère et modérée.
  • Antibiotiques topiques : l’érythromycine et la clindamycine en lotion ou en gel peuvent aussi aider la rosacée.
  • Sulfacétamide 10% et souffre 5% en combinaison : cette association est efficace pour les papules, les pustules et l’érythème. Disponible en version teintée, elle aide aussi à camoufler.

On peut associer les traitements topiques aux traitements systémiques, lasers et chirurgie si nécessaire. Si vous voulez plus de détails, n’hésitez pas!

Les commentaires sont fermés.