Nouveau traitement pour prévenir la douleur post-zona


Les patients ayant eu un zona peuvent avoir de la douleur après que les lésions soient guéries. Quand la douleur persiste après 3 mois, elle prend le nom d’algie post-zona. La douleur peut se présenter sous forme de brûlure, chocs électriques, coups de couteau… Le risque d’avoir une algie post-zona est augmenté quand le zona survient chez les patients plus âgés, quand la douleur aigue est importante, quand l’éruption est sévère et quand la douleur qui précède les lésions cutanée est importante.

Lésion aigue de zona

Les algies post-zona peuvent nuire substantiellement à la qualité de vie. Les traitements actuels incluent certains antidépresseurs, anticonvulsivants, des analgésiques locaux et systémiques.
Cependant ces traitements sont seulement partiellement efficaces pour la douleur.

Il est accepté que la douleur soit moindre si le zona est traité dans les 72 heures qui suivent l’apparition des lésions cutanées. Les auteurs de l’étude actuelle ont ajouté le gabapentin  concomitamment au traitement  antiviral (ici le valacyclovir). Le gabapentin est utilisé couramment pour le traitement de la douleur.

Les auteurs ont inclus dans leur étude 133 patients de 50 ans et plus, ayant une douleur importante lors de la présentation. L’association des 2 médicaments a démontré une meilleure efficacité sur la douleur que les associations utilisées dans toutes les études antérieures. Ils ont noté une amélioration sur la douleur, le sommeil et la qualité de vie en général.

Notre commentaire :
Les douleurs lors du zona et celles qui persistent sont souvent débilitantes. Il existe des patients qui n’ont simplement plus de qualité de vie par la suite. Les traitements actuels ne sont en effet  que modérément efficaces. Cette association est donc très intéressante.
Si vous avez un zona qui débute, ou si vous connaissez quelqu’un qui en développe un, pensez à ce traitement. Parlez-en au médecin qui vous traitera s’il ne vous le propose pas et si vous n’avez pas de contrindication.

 

Référence :
Lapolla et all. Incidence of postherpetic neuralgia after combination treatment with gabapentin and valacyclovir in patients with acute herpes zoster. Arch Dermatol. 2011; 147
(8):901-907.

Source de l’image:

http://www.google.ca/imgres?q=zoster+rash&um=1&hl=fr&biw=1404&bih=805&tbm=isch&tbnid=VDPwjL9knVuHgM:&imgrefurl=http://www.suite101.com/view_image_articles.cfm/1245315&docid=PlfOjrhingTXvM&imgurl=http://images.suite101.com/1245313_com_prestonhun.jpg&w=800&h=600&ei=UuerTueRM4_AgQeppNTcDw&zoom=1&iact=hc&vpx=384&vpy=312&dur=88&hovh=194&hovw=259&tx=115&ty=104&sig=106498382788726402660&page=1&tbnh=139&tbnw=189&start=0&ndsp=24&ved=1t:429,r:7,s:0

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>