Vaccin de la varicelle: diminution de la mortalité.


La vaccination contre la varicelle a été  débutée aux États-Unis en 1995. Les décès reliés à la varicelle avant la vaccination était d’environ 109 par année. En 1995, un programme de vaccination national a été débuté et le nombre de décès annuels ayant la varicelle comme cause première ou accessoire a chuté dramatiquement. Le nombre de décès de 2002 à 2007 était de 13 à 19 par année.
Durant cette période, la vaccination ne comportait qu’une seule dose et malgré tout, il y a eu une diminution de la mortalité de 88%.

La diminution de la mortalité était présente dans tous les groupes d’âge mais elle était très marquée chez les patients de moins de 20 ans.

Commentaire : En 2007, une deuxième dose a été rajoutée aux États-Unis, dans l’espoir de diminuer encore les complications reliées à la varicelle : infections secondaires, problèmes neurologiques et les décès.  Il est certain que la vaccination peut avoir des effets secondaires, mais une diminution de mortalité de cette ampleur est un incitatif sérieux pour la vaccination. Après vérification sur le site du gouvernement du Québec, il semble n’y avoir qu’une seule dose administrée aux enfants d’ici, à 12 mois.

Références : Marin M. et al. Near elimination of varicella deaths in the US after implementation of the vaccination program. Pediatrics 2011 Aug; 128; 214-220.

Calendrier  de vaccination des enfants au Québec : http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/santepub/vaccination/download.php?f=e1bf229889d61187bc68473f08c9b337

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *