Saviez-vous que 25 février 2012- Toctino


Toctino: un nouveau  traitement pour l’eczéma chronique des mains.

Ceux qui souffrent d’eczéma chronique des mains savent à quel point ce problème est incapacitant et difficile à traiter.

Il faut toujours faire attention à ce qu’on touche (mettre des gants pour le ménage, faire à manger…), mettre beaucoup de crème, faire les traitements suggérés et malgré tout, la dermatose n’est pas toujours contrôlée. La qualité de vie en est gravement diminuée.

Les traitements habituels :

  • Mesures de prévention
  • Crèmes médicamentées : à base de cortisone et les inhibiteurs de la calcineurine : Élidel ou Protopic.
  • Photothérapie : traitements  d’UVB ou UVA donnés sur les mains 3 fois par semaines. Ces traitements sont couverts par la RAMQ et améliorent substantiellement la majorité des patients mais pas tous. Il faut aussi se déplacer 3 fois par semaine, ce qui est difficile pour les patients habitant loin des bureaux de dermatologues où ces traitements sont offerts (disponible à Saint-Hyacinthe).

Pour les cas très sévères :

  • Cortisone par la bouche : en cas de crise importante,  il peut être nécessaire de prescrire de la cortisone par la bouche pendant 1 ou 2 semaines. Malheureusement, l’amélioration est de courte durée  et l’eczéma récidive souvent à l’arrêt.
  • Toctino : médicament relativement nouveau pour le traitement de l’eczéma chronique sévère des mains.

Le Toctino fait partie d’une classe de médicament appelée rétinoïdes.  Le Toctino est suggéré pour les eczémas chroniques sévères des mains n’ayant pas répondus aux autres traitements, en association avec les mesures de prévention et les traitements locaux.

Il se présente sous forme de comprimés de 30 mg. Les  comprimés sont pris tous les jours pendant une période de 3 à 6 mois. Ce traitement améliore environ 50% des patients qui l’utilisent. La période de rémission peut durer plusieurs mois après l’arrêt chez les patients qui répondent au médicament.

Effets secondaires et contrindications :

Ce médicament donne des malformations congénitales majeures. Pour les femmes en âge de procréer, il faut éviter les grossesses.

Les maux de tête chez 15 à 20% des patients et les bouffées de chaleur et rougeurs chez 6% sont les effets secondaires les plus fréquents. Comme pour les autres rétinoïdes il peut aussi survenir de la peau sèche, de la sécheresse des yeux et des douleurs musculo-squelettiques.

Même si des dépressions et des maladies inflammatoires intestinales n’ont pas été rapportées avec le Toctino, ils ont été décrits avec des médicaments de la même famille et les patients doivent être à l’affut de cette possibilité.

Le Toctino peut faire augmenter le cholestérol et les triglycérides chez la moitié des patients, il faut donc faire des prises de sang régulières et diminuer la dose s’il y a une augmentation trop importante.

Finalement il faut mentionner le prix du produit. Nous avons vérifié auprès d’une pharmacie et le prix était de plus de 750$ pour un mois. Il est remboursé par la plupart des assurances privées et pourrait possiblement être payé par la RAMQ avec une demande de patient d’exception.

2 réponses à Saviez-vous que 25 février 2012- Toctino

  1. Jose correia dit :

    J aimerais echanger sur ce medcament
    Car je vais debuter un tratement d ici peu

    Jose correia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *