Recommandations pour l’utilisation des crèmes à base de cortisone chez la femme enceinte.


Les femmes enceintes peuvent être atteintes  des mêmes maladies de peau que les personnes non-enceintes et elles sont de plus à risque d’avoir des dermatoses propres à
la grossesse. Le traitement de base de plusieurs maladies dermatologique implique l’utilisation de crèmes à base de cortisone. La grossesse est une période pendant laquelle une attention rigoureuse doit être faite pour ne pas nuire au fœtus.

Les crèmes de cortisone sont employées pour de très nombreux problèmes de peau causant de la démangeaison, quelquefois sévère.

La question adressée dans cet article : peut-on appliquer des crèmes de cortisone sans risque chez la femme enceinte? On réalise que des études au cours desquelles on appliquerait une crème de cortisone sur un groupe de femmes enceintes et une crème placebo sur l’autre groupe pour voir s’il y a un effet délétère chez le fœtus est impossible pour des raisons éthiques.

Les auteurs ont revu les dossiers de plus de 35 000 patientes enceintes ayant utilisé une crème de cortisone et les ont comparés à 48 600 femmes également enceinte mais n’ayant pas appliqué de crèmes de cortisone.

L’utilisation de crèmes de cortisone de puissance faible ou modérée n’occasionnait pas de problème. Les crèmes de cortisone puissantes ou très puissantes s’associaient avec une légère diminution du poids de naissance. La diminution était de 3% par tube de 30 grammes utilisé durant la grossesse.

Les produits de puissance faible à modérés utilisés sans complication dans cet article :

  • valérate de bétaméthasone 0,25%
  • butyrate de clobétasone
  • acétonide de fluocinolone
  • hydrocortisone 1 et 2,5%.

Référence : Evidence-based guidelines on topical corticosteroids in pregnancy. Chi CC et all. British Journal of Dermatology, nov. 2011, 165, pp 943-952.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *