Punaises de lit, introduction.


Punaises de lit

Nous discuterons dans nos prochaines chroniques des punaises de lit. Ce problème est de plus en plus fréquent et est une source d’inquiétude pour plusieurs. Un bon résumé de la question a été réalisé (voir référence) et nous vous en faisons part.

La punaise de lit commune, Cimex lectularius, est un arthropode hématophage (qui se nourrit de sang). Ce problème existe depuis des siècles. La population de punaise de lit avait diminué régulièrement au sein des pays industrialisés, avec l’avènement de nouveaux pesticides, l’amélioration des conditions sanitaires et des conditions socio-économiques.  Au contraire, l’infestation a persisté dans les pays en voie de développement.

Depuis une dizaine d’année, on rapporte une augmentation majeure de ce problème au Canada et aux États-Unis. Cette augmentation est attribuée à une résistance aux pesticides couplée à une croissance des échanges et voyages internationaux, les voyageurs ramenant chez eux les insectes dans leurs vêtements et leurs bagages.

Les punaises ont infesté efficacement les environnements où cette population en mouvement se loge : hôtels, dortoirs, hôpitaux, bateaux de croisière… Il faut être à l’affut de ce problème de plus en plus fréquent. Nous discuterons des divers aspects dans les prochaines chroniques.

Référence : Bedbugs : An Update on recognition and management. Fallen R, Gooderham M. Skin therapy letter, vol. 16, number 6, June 2011

Source de l’image: http://www.google.ca/imgres?q=bedbugs&hl=fr&gbv=2&tbm=isch&tbnid=93XqDu-sGkTpkM:&imgrefurl=http://livesafely.org/personal-safety/get-rid-of-bedbugs/&docid=Sb8RYMlTBMqURM&w=1784&h=1388&ei=l5w-TuzlG8nFgAfv3YGKCA&zoom=1&iact=hc&vpx=891&vpy=437&dur=2794&hovh=198&hovw=255&tx=111&ty=163&page=1&tbnh=159&tbnw=210&start=0&ndsp=23&ved=1t:429,r:15,s:0&biw=1405&bih=805

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *