Mélanome et latéralité


Des auteurs américains ont revu plus de 110 058 cas de mélanomes pour lesquels le côté

Mélanome tempe gauche

était mentionné et en ont  évalué la latéralité.  Parmi ces cas, ils ont remarqué que la      majorité survient sur le côté gauche.

Chez les hommes, les mélanomes étaient significativement  plus fréquents du côté gauche que du côté droit à tous les sites, la différence allant de 7% à 26% selon l’emplacement.

Parmi les femmes, l’incidence beaucoup plus élevée de mélanome à gauche était notée surtout au visage et aux membres. Les mélanomes ailleurs étaient quand même plus fréquents  à gauche, mais à un degré moindre.

La prédominance à gauche serait due à l’exposition au soleil dans la voiture.  La corrélation n’est pas parfaite, mais la plus grande différence chez l’homme  s’expliquerait par le fait que les hommes sont plus souvent conducteurs en voiture.  La distribution moins latéralisée chez la femme serait due au fait que les femmes sont encore souvent du côté du passager.

Cette découverte de latéralité appuie la participation du soleil parmi les causes de mélanome. La protection solaire dans la voiture et lors des autres activités où l’exposition solaire est asymétrique est  de mise.

Notre commentaire : Comme vous l’avez possiblement lu dans nos autres chroniques, le mélanome est parmi les cancers de peau pour lesquels la protection solaire n’est pas prouvée irréfutablement comme protectrice. Il y a plusieurs articles cependant qui orientent dans cette direction.  Il est donc recommandé de se protéger du soleil, dans l’auto comme ailleurs.

Référence :
Dores et al, J Am Acad Dermatol 2011; 64 :193-5.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *