Les éoliennes et la santé


Nous sommes loin de la peau, mais c’est intéressant quand même…

Les éoliennes sont-elles associées à des problèmes de santé?

Les éoliennes sont en général bien perçues du fait de leur caractère écologique.  Que savons-nous des effets des éoliennes sur la santé?  Nous vous présentons matière à réflexion sur le sujet, en résumant les inquiétudes de certains groupes de médecins à ce propos.

Une pédiatre de la Nouvelle-Angleterre, la Dre Nina Pierpont, a décrit le Wind Turbine
Syndrome, qui est traduit ici en « syndrome de l’éolienne ».  Ce syndrome est provoqué par les vibrations de l’oreille interne engendrées par les énormes pales des éoliennes.  Ces vibrations sont susceptibles de créer toute une série de symptômes : vertiges, étourdissements, anxiété, dépression et acouphènes.

Elles sont aussi susceptibles d’entrainer des arythmies cardiaques, de l’hypertension, des
maux de tête et des troubles du sommeil.

Les personnes dont l’oreille interne aurait déjà été abimée par des traitements de
chimiothérapie ou par un problème auditif seraient plus à risque de souffrir d’acouphènes
engendrés par les vibrations.

Les infrasons, que l’on ressent sans les entendre sont également susceptibles de  causer des dommages.  Ces infrasons traversent les matériaux, dont le béton.

Les médecins intéressés par ces problèmes suggèrent que les éoliennes de grande tailles
soient construite à deux km des résidences dans les zones de terrain plat et à 3 km dans les zones montagneuses, en raison de l’écho.  Actuellement, certains départements de santé
publique suggèrent une distance de 800 mètres seulement.  Les médecins suggèrent aussi des études faites par des entreprises indépendantes pour évaluer le réel impact sur la santé.

Résumé d’un article de Denis Méthot paru le 25 mai 2011 dans l’Actualité médicale

 

Les éoliennes sont-elles associées à
des problèmes de santé
?

Les
éoliennes sont en général bien perçues du fait de leur caractère
écologique.  Que savons-nous des effets
des éoliennes sur la santé?  Nous vous
présentons matière à réflexion sur le sujet, en résumant les inquiétudes de
certains groupes de médecins sur le sujet.

Une pédiatre
de la Nouvelle-Angleterre, la Dre Nina Pierpont, a décrit le Wind Turbine
Syndrome, qui est traduit ici en « syndrome de l’éolienne ».  Ce syndrome est provoqué par les vibrations
de l’oreille interne engendrées par les énormes pales des éoliennes.  Ces vibrations sont susceptibles de créer
toute une série de symptômes : vertiges, étourdissements, anxiété, dépression
et acouphènes.

Elles sont
aussi susceptibles d’entrainer des arythmies cardiaques, de l’hypertension, des
maux de tête et des troubles du sommeil.

Les
personnes dont l’oreille interne aurait déjà été abimée par des traitements de
chimiothérapie ou par un problème auditif seraient plus à risque de souffrir d’acouphènes
engendrés par les vibrations.

Les
infrasons, que l’on ressent sans les entendre sont également susceptibles
de  causer des dommages.  Ces infrasons traversent les matériaux, dont
le béton.

Les médecins
intéressés par ces problèmes suggèrent que les éoliennes de grande tailles
soient construite à deux km des résidences dans les zones de terrain plat et à
3 km dans les zones montagneuses, en raison de l’écho.  Actuellement, certains départements de santé
publique suggèrent une distance de 800 mètres seulement.  Ils suggèrent aussi des études faites par des
entreprises indépendantes pour évaluer le réel impact sur la santé.

Résumé d’un
article de Denis Méthot paru le 25 mai 2011 dans l’Actualité médicale

Une réponse à Les éoliennes et la santé

  1. ninon dit :

    les risques des infrasons, produits par toutes les machines tournantes, sont bien connus des ingénieurs Hygiène et Sécurité : voir La prévention des risques professionnels des infrasons : http://www.officiel-prevention.com/sante-hygiene-medecine-du-travail-sst/lutte-contre-le-bruit/detail_dossier_CHSCT.php?rub=37&ssrub=43&dossid=521

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *