Les différents degrés de brûlure


Une brûlure du premier degré touche seulement la couche cutanée externe, qui devient rouge et peut enfler. La douleur est peu marquée.

Une brûlure du deuxième degré est plus profonde, plus grave et peut s’accompagner d’ampoules et de plaies ouvertes.  La douleur est plus importante.

La brûlure du troisième degré implique que l’épiderme est détruit.  La peau a une couleur blanche ou est carbonisée.  Les tissus sous-jacents (tissu graisseux, muscle ou l’os) peuvent être touchés.  La douleur est moindre, car les nerfs sont partiellement ou totalement détruits.

Vous avez donc une brûlure du 2ième degré.

5 réponses à Les différents degrés de brûlure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *