Faites-vous l’œil, 8 octobre 2013


Cette chronique a pour but de vous familiariser avec les lésions cutanées fréquentes. Ceci incluant les lésions bénignes autant que malignes. Normalement, il y a une chronique de ce type tous les mardis.

8 octobre 2013

Vous êtes à votre cours de yoga et une de vos amies vous demande conseil pour cette lésion qui la dérange dans le coin interne de son œil gauche, près du nez. Elle a un jeune chat et même si elle ne s’en rappelle pas, elle croit qu’il a dû l’égratigner. Elle a essayé plusieurs  crèmes sans amélioration : antibiotique, antifongique et même une crème à base de cortisone. Elle a noté la lésion depuis quelques semaines et même si elle n’a que 35 ans, elle commence à se demander s’il s’agit d’un cancer de peau. Qu’en pensez-vous et que lui conseillez-vous?

Pour que cette activité soit éducative il faut que vous vous fassiez une idée avant de regarder la réponse. Le but est de créer une réaction immédiate à la lésion. Quand votre idée est faite, vous pouvez vérifier si vous avez raison et regarder les explications.

La lésion est ovalaire, il y a une croûte centrale et la périphérie est surélevée, formant un bourrelet. Ce bourrelet n’est pas uniforme et surtout dans la partie supérieure la bordure est presque d’aspect perlé. Il s’agit d’un carcinome basocellulaire. Ce type de cancer de peau évolue en général localement, lentement mais inexorablement. Comme la lésion implique la portion interne de l’œil, il faudrait lui conseiller de consulter le plus rapidement possible son médecin ou son dermatologue.

Plus il y aura de personnes sensibilisées pour différencier les lésions bénignes des lésions cutanées suspectes, plus les cancers de peau seront détectés rapidement et moins les chirurgies seront dévastatrices.

Faites-vous l’œil!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *