Faites-vous l’œil. 6 août 2013


Cette chronique a pour but de vous familiariser avec les lésions cutanées fréquentes. Ceci incluant les lésions bénignes autant que malignes. Normalement, il y a une chronique de ce type tous les mardis.

6 août 2013

Vous êtes à la Coupe Rogers avec votre partenaire de tennis et vous remarquez sur sa joue gauche deux  lésions rosées, l’une plus surélevée à la partie supérieure et l’autre légèrement squameuse à la portion inférieure. Vous lui demandez ce qu’il a et il répond qu’il  ne sait pas mais que ce n’est probablement pas grave car les lésions sont présentes depuis plus d’un an. Elles ne sont pas douloureuses, agrandissent très lentement et celle du haut saigne à l’occasion quand il frotte trop agressivement. Qu’en pensez-vous et que lui conseillez-vous?
Pour que cette activité soit éducative il faut que vous vous fassiez une idée avant de regarder la réponse. Le but est de créer une réaction immédiate à la lésion. Quand votre idée est faite, vous pouvez vérifier si vous avez raison et regarder les explications.

La lésion du haut est bien délimitée, a un rebord surélevé rosé et légèrement luisant. Il s’agit d’un carcinome basocellulaire nodulaire. Ce type de lésion évolue lentement, est peu ou pas symptomatique et sa consistance fragile cause un saignement lors de traumatisme comme le frottement. Cette lésion doit être excisée. Les carcinomes basocellulaires sont le plus souvent causés par le soleil et vous devriez conseiller à votre partenaire de se protéger du soleil. La lésion du bas, présentant un aspect légèrement squameux est une kératose actinique. Ce type de lésion est aussi causé par le soleil et est précancéreuse. Les traitements pour ce deuxième type de lésion est en général non chirurgical. Vous devez dire à votre ami de consulter son médecin ou son dermatologue dès que possible.

Plus il y aura de personnes sensibilisées pour différencier les lésions bénignes des lésions cutanées suspectes, plus les cancers de peau seront détectés rapidement et moins les chirurgies seront dévastatrices.

Faites-vous l’œil!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *