Faites-vous l’œil, 31 janvier 2012


Cette chronique a pour but de vous familiariser avec les lésions cutanées fréquentes. Ceci incluant les lésions bénignes autant que malignes. Il y a une chronique de ce type tous les mardis.

Nous vous présentons aujourd’hui une lésion de la lèvre inférieure notée par le patient depuis environ 1 an. Au début, il était dérangé par une petite peau qui était accrochante et qu’il arrachait. La petite peau se reformait toujours. Depuis quelques semaines, il remarque une lésion rouge-brune qui ne disparaît pas, à l’endroit où se forme encore à l’occasion la squame (petite peau morte).

 

Pour que cette activité soit éducative il faut que vous vous fassiez une idée avant de regarder la réponse. Le but est de créer une réaction immédiate à la lésion. Quand votre idée est faite, vous pouvez vérifier si vous avez raison et regarder les explications.

La lésion est rouge-brune, mesure 1 cm et est rugueuse au toucher. Elle est relativement bien définie. Il n’y a pas d’induration à la palpation. La biopsie confirme un diagnostic de chéilite actinique. Ces lésions sont précancéreuses et sont l’équivalent des kératoses actiniques dont nous avons discuté à quelques reprises dans cette chronique. Au niveau de la lèvre, comme au niveau de la peau, si la lésion évolue, elle peut devenir un carcinome épidermoïde (encore appelé carcinome spinocellulaire CSC). La particularité des CSC se formant au niveau de la lèvre est leur fréquence plus élevée de métastases au niveau des ganglions ou ailleurs dans l’organisme. Les lésions des lèvres formant des peaux mortes ne sont pas toutes des lésions précancéreuses ou cancéreuses, il y a des maladies de peau qui peuvent aussi causer les mêmes manifestations cliniques. Cependant il est logique d’éliminer une cause sérieuse dans une telle situation.

Si vous ou quelqu’un de votre entourage a ce type de lésion, il serait prudent d’en parler avec votre médecin ou votre dermatologue.

Plus il y aura de personnes sensibilisées aux lésions cutanées suspectes, plus les cancers de peau seront détectés rapidement et moins les chirurgies seront dévastatrices.

Faites-vous l’œil!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *