Faites-vous l’œil, 30 avril 2013


Cette chronique a pour but de vous familiariser avec les lésions cutanées fréquentes. Ceci incluant les lésions bénignes autant que malignes. Il y a une chronique de ce type tous les mardis.

1

Votre nouveau voisin vous demande si vous connaissez une bonne esthéticienne qui pourrait lui enlever ses points noirs. Il vous confie qu’il est découragé car ils reviennent continuellement, même après un bon nettoyage. Qu’en pensez-vous et que lui conseillez-vous ?

Pour que cette activité soit éducative il faut que vous vous fassiez une idée avant de regarder la réponse. Le but est de créer une réaction immédiate à la lésion. Quand votre idée est faite, vous pouvez vérifier si vous avez raison et regarder les explications.

On remarque de très nombreux comédons et quelques kystes. Le grain de peau est grossier et on note aussi quelques ridules. Le tout est surprenant pour une personne qui est au début de la cinquantaine. Il s’agit ici d’un syndrome de Favre-Racouchot, caractérisé par des comédons nombreux et de grande taille et de kystes qui se développent sur les tempes et les joues après une exposition solaire prolongée. Ce syndrome fait partie des modifications associées au photovieillissement. Le photovieillissement réfère aux changements cutanés causés par une exposition solaire à long terme. Les signes de photovieillement sont nombreux, incluant aussi les taches pigmentaires, de la couperose, rides et ridules, lésions précancéreuses et cancéreuses. Vous pourrez donc dire à votre nouveau voisin qu’en plus de se trouver une bonne esthéticienne, il devrait faire attention au soleil s’il ne veut pas aggraver sa situation.

Plus il y aura de personnes sensibilisées aux lésions cutanées suspectes, plus les cancers de peau seront détectés rapidement et moins les chirurgies seront dévastatrices.

Faites-vous l’œil!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *