Faites-vous l’oeil, 29 mai 2012


Cette chronique a pour but de vous familiariser avec les lésions cutanées fréquentes. Ceci incluant les lésions bénignes autant que malignes. Normalement, il y a une chronique de ce type tous les mardis.

Cette patiente de 50 ans est suivie pour un cancer de peau survenu il y a trois ans. À sa visite de contrôle, on note cette lésion rosée asymptomatique, d’environ 1 cm,  juste sous la clavicle gauche. Elle dit s’être brûlée. Qu’en pensez-vous?

Pour que cette activité soit éducative il faut que vous vous fassiez une idée avant de regarder la réponse. Le but est de créer une réaction immédiate à la lésion. Quand votre idée est faite, vous pouvez vérifier si vous avez raison et regarder les explications.

La lésion n’est pas très apparente mais si regarde de près on voit qu’elle est bien délimitée, de contour irrégulier (voir la délimitation sur l’image plus bas). Elle est rosée et légèrement surélevée. La peau de la région est de pigmentation irrégulière, signant une exposition aux rayons UV importante. Cette lésion est un carcinome basocellulaire (CBC) superficiel. Pour les habitués de cette chronique, vous savez que les CBC sont des cancers qui ne donnent en général pas d’atteinte ganglionnaire ou de métastase à distance à moins d’être diagnostiqués très tardivement. Le cas actuel est un CBC de type superficiel. On les retrouve souvent au niveau du tronc chez des gens plus jeunes que les CBC habituels. Ils sont eux aussi associés à une forte exposition aux UV. Toute lésion rosée qui persiste doit être vérifiée.

Plus il y aura de personnes sensibilisées pour différencier les lésions bénignes des lésions cutanées suspectes, plus les cancers de peau seront détectés rapidement et moins les chirurgies seront dévastatrices.

Faites-vous l’œil!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *