Faites-vous l’œil, 26 février 2013


Cette chronique a pour but de vous familiariser avec les lésions cutanées fréquentes. Ceci incluant les lésions bénignes autant que malignes. Normalement, il y a une chronique de ce type tous les mardis.

Vous rencontrez à l’épicerie un professeur de mathématique  qui a enseigné à vos enfants, que vous connaissez donc assez bien et vous remarquez cette lésion présente sur son front gauche. La lésion mesure 6 mm et il dit qu’elle ne le dérange pas. Elle s’étend cependant doucement depuis un peu plus d’un an. Que lui conseillez-vous?

Pour que cette activité soit éducative il faut que vous vous fassiez une idée avant de regarder la réponse. Le but est de créer une réaction immédiate à la lésion. Quand votre idée est faite, vous pouvez vérifier si vous avez raison et regarder les explications.

La lésion est arrondie, la périphérie est surélevée et le centre est déprimé. La bordure est formée de petites bosses (papules) juxtaposées, légèrement translucides, ce qui correspond à la description souvent faite de rebord perlé.  À la portion supérieure on remarque un petit vaisseau sanguin. Il s’agit d’un carcinome basocellulaire, qui a été prouvé à la biopsie.

Si on met cette lésion dans son contexte (image plus bas), on remarque que la peau est de couleur inégale, signifiant une exposition solaire importante. Il y a aussi une cicatrice en haut à droite du carcinome basocellulaire. Il s’agit de l’excision antérieure d’une autre lésion cancéreuse.  En effet, les personnes ayant eu un cancer de peau sont à risque d’en avoir d’autres du fait de l’exposition solaire accumulée au fil du temps. Il faudrait donc lui suggérer de montrer cette lésion à son médecin ou à son dermatologue, et aussi de faire attention au soleil à l’avenir. Il ne faudrait pas ajouter l’insulte à l’injure…

Plus il y aura de personnes sensibilisées pour différencier les lésions bénignes des lésions cutanées suspectes, plus les cancers de peau seront détectés rapidement et moins les chirurgies seront dévastatrices.

Faites-vous l’œil!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *