Faites-vous l’œil, 23 avril 2013


Cette chronique a pour but de vous familiariser avec les lésions cutanées fréquentes. Ceci incluant les lésions bénignes autant que malignes. Il y a une chronique de ce type tous les mardis.

23 avril 2013

Vous êtes heureux que le printemps soit presque arrivé et vous discutez avec votre voisine du type de fleurs que vous prévoyez planter cette année. Elle a un immense terrain et est en général de bon conseil. Vous ne l’avez pas vue de l’hiver et vous remarquez une petite tache rose d’environ 7 mm sur sa joue gauche. Vous la questionnez discrètement et elle vous dit qu’elle croit qu’il s’agit de peau sèche et elle prévoit en parler à sa cosméticienne pour avoir une meilleure crème hydratante. Qu’en pensez-vous et que devriez-vous faire ?

Pour que cette activité soit éducative il faut que vous vous fassiez une idée avant de regarder la réponse. Le but est de créer une réaction immédiate à la lésion. Quand votre idée est faite, vous pouvez vérifier si vous avez raison et regarder les explications.

La lésion est rosée, assez bien délimitée et on voit quelques petites peaux mortes. On remarque que bien que votre voisine soit relativement jeune, sa peau est parsemée de petites taches brunes, impliquant une exposition solaire non négligeable. La lésion est une kératose actinique. Ces lésions sont précancéreuses, si elles ne sont pas traitées elles évoluent en carcinome épidermoïde dans 1-10% des cas. Il est suggéré de les traiter dès qu’elles sont détectées pour éviter cette progression. Les traitements sont nombreux et tous assez efficaces. L’éviction solaire est évidemment primordiale car ces lésions sont causées par le soleil et/ou les salons de bronzage. Au lieu de considérer en discuter avec sa cosméticienne, elle devrait en parler à son médecin. À noter que les cosméticiennes d’expérience reconnaissent souvent les lésions suspectes et conseillent aux gens d’aller en parler à leur médecin ou leur dermatologue.

Plus il y aura de personnes sensibilisées aux lésions cutanées suspectes, plus les cancers de peau seront détectés rapidement et moins les chirurgies seront dévastatrices.

Faites-vous l’œil!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *