Faites-vous l’œil, 28 février 2012


Cette chronique a pour but de vous familiariser avec les lésions cutanées fréquentes. Ceci incluant les lésions bénignes autant que malignes. Il y a une chronique de ce type tous les mardis.

Cette lésion de la joue est présente chez ce patient de plus de 70 ans depuis environ 2 mois. Elle mesure 1 cm de hauteur. Elle est asymptomatique mais le patient la trouve esthétiquement déplaisante.

 

Pour que cette activité soit éducative il faut que vous vous fassiez une idée avant de regarder la réponse. Le but est de créer une réaction immédiate à la lésion. Quand votre idée est faite, vous pouvez vérifier si vous avez raison et regarder les explications.

La lésion se compose de deux parties. On voit aisément la portion qui fait protubérance et en regardant attentivement on voit aussi une région rosée et squameuse (avec de petites peaux mortes) de plus d’un cm de diamètre sur la peau de la joue, sous la lésion surélevée (zone encerclée dans la photo qui suit). Il s’agit d’une corne cutanée. Les cornes cutanées surviennent quand la peau sous-jacente n’est pas normale et ne peut donc pas générer un épiderme normal. Chez le tiers de patients porteurs de corne cutanée la lésion sous-jacente est précancéreuse ou cancéreuse. Ici la lésion de la joue est cliniquement une kératose actinique, soit une lésion précancéreuse. Si cette lésion est laissée non traitée elle peut évoluer vers un carcinome épidermoïde dans une proportion de 1-10% des cas.

Si vous ou quelqu’un de votre entourage a ce type de lésion, il serait prudent d’en parler avec votre médecin ou votre dermatologue.

Plus il y aura de personnes sensibilisées aux lésions cutanées suspectes, plus les cancers de peau seront détectés rapidement et moins les chirurgies seront dévastatrices.

Faites-vous l’œil!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *