Faites-vous l’œil. 20 août 2013


Cette chronique a pour but de vous familiariser avec les lésions cutanées fréquentes. Ceci incluant les lésions bénignes autant que malignes. Normalement, il y a une chronique de ce type tous les mardis.

20 août 2013

Votre frère de 50 ans a une nouvelle petite amie, plus jeune que lui. Il veut l’impressionner et a un peu exagéré lors de sa dernière séance de musculation. Il a mal partout mais surtout au dos et il vous demande de lui appliquer une crème contre les douleurs musculaires. Vous remarquez dans son dos 7-8 lésions dont celle qui est illustrée est la plus grande, mesurant 1,5 cm de diamètre. Les lésions sont asymptomatiques, il n’a aucune idée depuis quand elles sont présentes et vous demande si elles sont très apparentes car il craint que sa petite amie n’apprécie pas. Quel est votre avis sur ces lésions et que lui conseillez-vous?
Pour que cette activité soit éducative il faut que vous vous fassiez une idée avant de regarder la réponse. Le but est de créer une réaction immédiate à la lésion. Quand votre idée est faite, vous pouvez vérifier si vous avez raison et regarder les explications.

La lésion est bien délimitée, rosée avec de petits point foncés. On remarque un léger bourrelet en périphérie. Il s’agit d’un carcinome basocellulaire superficiel pigmenté. Les carcinomes basocellulaires sont les cancers de peau les plus fréquents et il en existe plusieurs sous-groupes. Ce type de cancer de peau est  en général d’excellent pronostic, ne donnant pas de métastase. Vous devriez donc conseiller à votre frère d’en parler à son médecin ou son dermatologue pour discuter d’un traitement. Le traitement standard est la chirurgie mais d’autres alternatives sont disponibles pour le sous-groupe superficiel. Comme le soleil joue un rôle dans leur apparition, il devrait aussi faire attention au soleil.

Plus il y aura de personnes sensibilisées pour différencier les lésions bénignes des lésions cutanées suspectes, plus les cancers de peau seront détectés rapidement et moins les chirurgies seront dévastatrices.

Faites-vous l’œil!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *