Faites-vous l’œil, 19 juin 2012


Cette chronique a pour but de vous familiariser avec les lésions cutanées fréquentes. Ceci incluant les lésions bénignes autant que malignes. Normalement, il y a une chronique de ce type tous les mardis.

Cette patiente dans la jeune vingtaine désire savoir si elle doit faire enlever ces lésions présentes au niveau de son dos. Elles sont asymptomatiques mais elle a l’impression qu’elles sont plus surélevées qu’avant et elle en a de plus en plus au fil des années. La plus grosse a un diamètre de 5 mm. Que lui conseillez-vous?

Pour que cette activité soit éducative il faut que vous vous fassiez une idée avant de regarder la réponse. Le but est de créer une réaction immédiate à la lésion. Quand votre idée est faite, vous pouvez vérifier si vous avez raison et regarder les explications.

Si elles sont considérées indépendamment, les lésions surélevées sont symétriques, leur bordure est régulière, leur couleur est uniforme, leur diamètre est égal ou moindre que 5 mm. Ce sont des grains de beauté (naevi) bénins. Il survient souvent de l’inquiétude quand les naevi deviennent bombés. Ceci n’est cependant pas dans les critères de mélanomes que nous avons discutés fréquemment, soit le ABCDE: A pour asymétrie, B pour bordure irrégulière, C pour couleur non homogène, D pour diamètre de plus de 5 ou 6 mm et E pour évolution rapide. Le B n’est pas pour bombé…

Quant à savoir quoi lui suggérer comme conduite, soit excision ou non, je crois qu’il faut lui expliquer les pours et les contres.

Contre l’excision :

  • Les lésions sont bénignes
  • L’excision laissera des cicatrices

Pour l’excision : si les lésions dérangent la patiente,

  • Esthétiquement
  • Fonctionnellement : si elles sont accrochantes
  • Psychologiquement : si elle a réellement une crainte qu’elles deviennent malignes malgré qu’il n’y ait pas d’évidence en ce sens

Pour ce qui est du type de cicatrice, il y a classiquement 2 types d’excision :

  • L’excision par rasage laissera généralement un rond blanc permanent qui sera de la taillle et de la forme de la lésion dans le cas de lésions bénigne car il n’y a pas de marge de sécurité à enlever.
  • L’excision en ellipse laissera une ligne avec des petits points de chaque côté (emplacement des points de suture) dont la longueur est grossièrement 3 fois la largeur du naevus. Si la lésion n’est pas excisée avec une ellipse assez longue, il y aura des bourrelets surélevés aux deux bouts.

Plus il y aura de personnes sensibilisées pour différencier les lésions bénignes des lésions cutanées suspectes, plus les cancers de peau seront détectés rapidement et moins les chirurgies seront dévastatrices.

Faites-vous l’œil!

Source de l’image d’ellipse : http://www.google.ca/imgres?q=elliptic+excision&um=1&hl=fr&sa=N&biw=1600&bih=719&tbm=isch&tbnid=TbdDpEAZwv6N9M:&imgrefurl=http://www.acne.org/messageboard/index.php/topic/292860-what-can-i-do-against-this-boxcar-scar/page__st__20&docid=Qesjp5aaflyLiM&imgurl=http://img.medscape.com/pi/emed/ckb/clinical_procedures/79926-79936-1818482-1818571.jpg&w=576&h=237&ei=IE3gT4HiH8mf6QGRgPV_&zoom=1&iact=hc&vpx=587&vpy=183&dur=858&hovh=144&hovw=350&tx=221&ty=83&sig=100548852617554063387&page=1&tbnh=89&tbnw=217&start=0&ndsp=20&ved=1t:429,r:2,s:0,i:76

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *