Faites-vous l’œil. 17 septembre 2013


Cette chronique a pour but de vous familiariser avec les lésions cutanées fréquentes. Ceci incluant les lésions bénignes autant que malignes. Normalement, il y a une chronique de ce type tous les mardis.

17 sept. 2013

Vous êtes à une compétition de scrabble et vous êtes déconcentré par la lésion sur la tempe droite d’un adversaire. La lésion est située à environ 1,5 cm de l’extrémité externe du sourcil droit et mesure presque 2 cm dans son plus grand diamètre. Vous ne connaissez pas la personne en question. Qu’en pensez-vous et que devriez-vous faire ?

Pour que cette activité soit éducative il faut que vous vous fassiez une idée avant de regarder la réponse. Le but est de créer une réaction immédiate à la lésion. Quand votre idée est faite, vous pouvez vérifier si vous avez raison et regarder les explications.

La situation est délicate. Nous sommes face à une lésion qui comporte plusieurs éléments. La partie gauche est blanche, d’allure cicatricielle. La moitié droite est complètement différente, elle comporte des croûtes mais ce qu’il faut surtout remarquer est la bordure blanchâtre, surélevée, un peu luisante, plus apparente dans le quadrant inférieur droit. Il s’agit d’un carcinome basocellulaire qui a été excisé antérieurement (d’où la cicatrice à gauche) et qui a récidivé vers la droite. Vous pourriez décider de terminer la partie et d’en parler à votre adversaire après. Il devrait reprendre contact avec la personne, dermatologue ou chirurgien, qui a excisé la lésion, le plus rapidement possible.

Plus il y aura de personnes sensibilisées pour différencier les lésions bénignes des lésions cutanées suspectes, plus les cancers de peau seront détectés rapidement et moins les chirurgies seront dévastatrices.

Faites-vous l’œil!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *