Faites-vous l’œil, 17 juillet 2012


Cette chronique a pour but de vous familiariser avec les lésions cutanées fréquentes. Ceci incluant les lésions bénignes autant que malignes. Normalement, il y a une chronique de ce type tous les mardis.

 

Patiente de 50 ans qui consulte pour plusieurs lésions qu’elle a noté depuis environ 18 mois. Elle a été consulter à la clinique où un diagnostic d’eczéma a été porté,  une crème de cortisone a été prescrite et appliquée consciencieusement, sans succès. Les lésions sont de tailles variables, allant de 0,5 cm à 2 cm. Elles ont cependant toutes le même aspect : rougeâtres, recouvertes de squames. Qu’en pensez-vous?

Pour que cette activité soit éducative il faut que vous vous fassiez une idée avant de regarder la réponse. Le but est de créer une réaction immédiate à la lésion. Quand votre idée est faite, vous pouvez vérifier si vous avez raison et regarder les explications.

Les lésions sont érythémato-squameuses (rouges et s’associant à des peaux mortes). Sans histoire, ces lésions peuvent être compatibles avec plusieurs diagnostics, incluant l’eczéma. Dans ce cas particulier, on comprend aisément qu’un diagnostic d’eczéma ait été porté, du fait que les lésions sont nombreuses et la patiente relativement jeune. Cependant, dans le cas qui nous concerne, la durée prolongée de chaque lésion au même endroit et la non-réponse à une crème de cortisone doivent nous faire soupçonner autre chose.  La lésion présentée est un carcinome basocellulaire. Les autres lésions étaient aussi toutes cancéreuses.

Plus il y aura de personnes sensibilisées pour différencier les lésions bénignes des lésions cutanées suspectes, plus les cancers de peau seront détectés rapidement et moins les chirurgies seront dévastatrices.

Faites-vous l’œil!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *