Faites-vous l’œil, 17 décembre 2013


Cette chronique a pour but de vous familiariser avec les lésions cutanées fréquentes. Ceci incluant les lésions bénignes autant que malignes. Il y a une chronique de ce type tous les mardis.

17 déc 2013

Vous allez chercher votre enfant à la garderie et vous remarquez cette lésion chez l’éducatrice présente, qui semble avoir autour de 50 ans. Vous avez peur que ce soit possiblement contagieux et vous posez quelques questions. Elle vous répond gentiment que la lésion est présente depuis environ un mois, qu’elle agrandit lentement de façon centrifuge. Elle en a trois autres qui sont apparues il y a deux semaines, au niveau des chevilles, mais elle ne s’inquiète pas car elles ne sont pas douloureuses. Elle a deux chiens qu’elle promène tous les jours. Qu’en pensez-vous et que lui conseillez-vous ?

Pour que cette activité soit éducative il faut que vous vous fassiez une idée avant de regarder la réponse. Le but est de créer une réaction immédiate à la lésion. Quand votre idée est faite, vous pouvez vérifier si vous avez raison et regarder les explications.

La lésion est annulaire, la périphérie est formée d’un bourrelet sous-cutané de couleur rosée, il n’y a pas de peaux mortes à la périphérie et la peau du centre est normale. Il s’agit d’un granulome annulaire. Cette maladie est bénigne, survient souvent sur les mains, coudes, chevilles et pieds. Les lésions s’étendent de façon centrifuge et la peau à l’intérieur de l’anneau est normale. Du fait qu’elle a des chiens, une lésion à extension centrifuge doit faire penser à une teigne mais les lésions de teigne ont des peaux mortes (squames) sur le rebord actif.

Pour ceux qui suivent régulièrement cette chronique, vous avez possiblement pensé à  un carcinome basocellulaire. Pour ce type de cancer, la périphérie serait par contre plus translucide. Cependant si vous y avez pensé, c’est excellent! Il faudrait tout de même suggérer à votre éducatrice d’en parler à son médecin pour qu’il confirme le diagnostic.

Plus il y aura de personnes capable de reconnaître les lésions cutanées fréquentes, plus les cancers de peau seront détectés rapidement et moins les chirurgies seront dévastatrices.

Faites-vous l’œil!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *