Faites-vous l’œil, 13 mars 2012


Cette chronique a pour but de vous familiariser avec les lésions cutanées fréquentes. Ceci incluant les lésions bénignes autant que malignes. Normalement, il y a une chronique de ce type tous les mardis.

Cette lésion est présente au niveau du bas du cou droit depuis plusieurs années chez cet homme dans la soixantaine. Elle s’étend très lentement, est asymptomatique et mesure 8 mm.

Pour que cette activité soit éducative il faut que vous vous fassiez une idée avant de regarder la réponse. Le but est de créer une réaction immédiate à la lésion. Quand votre idée est faite, vous pouvez vérifier si vous avez raison et regarder les explications.

Cette lésion est de contour régulier et semble  déposée sur la peau. Les bordures sont abruptes, ce qui est mieux apprécié à la région supérieure. Ceci est une kératose séborrhéique. Ce type de lésion se présente sous de nombreuses formes mais quand elles sont bien installées les contours sont le plus souvent abrupts, comme si elles sont déposées sur la peau. Ce qu’on voit mieux sur l’image qui suit.

Les kératoses séborrhéiques sont souvent nombreuses chez le même patient, elles évoluent en général très lentement au fil des années en taille, en épaisseur et peuvent changer de couleur. La couleur peut être inhomogène. Ces lésions sont bénignes et n’ont pas de potentiel malin. Elles sont situées aussi bien dans les régions exposées que non exposées au soleil. Elles sont héréditaires. Si elles gênent esthétiquement il est facile de les traiter, soit avec de l’azote liquide ou excision conventionnelle. Le problème qui se pose avec les kératoses séborrhéiques est qu’elles peuvent parfois être difficiles à distinguer cliniquement des lésions pigmentées comme le mélanome.

Si vous ou quelqu’un de votre entourage a une lésion qui a changé récemment, il serait prudent d’en parler avec votre médecin ou votre dermatologue.

Plus il y aura de personnes sensibilisées aux lésions cutanées suspectes, plus les cancers de peau seront détectés rapidement et moins les chirurgies seront dévastatrices.

Faites-vous l’œil!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *