Faites-vous l’oeil 13 décembre 2011


Cette chronique a pour but de vous familiariser avec les lésions cutanées fréquentes. Ceci incluant les lésions bénignes autant que malignes. Il y a une chronique de ce type tous les
mardis.

Ce patient octogénaire se présente pour une lésion du pouce notée depuis quelques mois. La lésion n’a pas été améliorée par l’application d’une crème de cortisone d’une puissance appropriée pendant 3 semaines, elle est asymptomatique. Le patient raconte qu’il enlève à l’occasion une petite croûte de la lésion, mais qu’elle se reforme.

Pour que cette activité soit éducative il faut que vous vous fassiez une idée avant de regarder la réponse. Le but est de créer une réaction immédiate à la lésion. Quand votre idée est faite, vous pouvez vérifier si vous avez raison.

La lésion est rosée et squameuse (avec des lamelles d’épiderme sur le dessus). Elle est mal délimitée et légèrement surélevée. Il s’agit d’un carcinome épidermoïde (aussi appelé carcinome spinocellulaire). La biopsie confirme le diagnostic et nous précise que la lésion est encore localisée dans l’épiderme seulement. On peut alors la nommer : maladie de Bowen, carcinome épidermoïde in situ ou intra-épidermique.

Quand les carcinomes épidermoïdes sont présents dans l’épiderme seulement, le traitement est en général curatif. S’ils envahissent le derme ils peuvent donner des métastases dans un petit pourcentage de cas.

Pour ceux qui suivent cette chronique régulièrement, vous remarquez que c’est la première lésion au niveau de la main. Il faut réaliser que cette région est exposée au soleil et on y retrouve souvent des lésions précancéreuses (kératoses actiniques) qui peuvent évoluer en lésions cancéreuses. Il est toujours prudent de protéger les mains du soleil : écran solaire, gants…

Comme toujours, si une lésion vous inquiète le moindrement, il faut la faire voir par votre médecin. Plus il y aura de personnes sensibilisées aux lésions cutanées suspectes, plus les cancers de peau seront détectés rapidement et moins les chirurgies seront dévastatrices.

Faites-vous l’œil!

Une réponse à Faites-vous l’oeil 13 décembre 2011

  1. philippe dit :

    ce que j ai pu experimenter c’est que le CSC peut très bien ressembler dans un premier temps à une verrue

    j ai du m en faire enlever un le 23 3 2017 à la main gauche avec greffe de peau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *