Faites-vous l’œil. 13 août 2013


Cette chronique a pour but de vous familiariser avec les lésions cutanées fréquentes. Ceci incluant les lésions bénignes autant que malignes. Normalement, il y a une chronique de ce type tous les mardis.

13 août 2013

Une de vos amies vous demande votre avis sur une lésion qui l’inquiète au niveau de son front droit, présente depuis environ 6 mois. Elle saigne à l’occasion quand elle se lave de façon un peu agressive mais autrement elle n’a aucun symptôme.  Elle avait eu il y a 5 ans un cancer de peau enlevé dans la même région, pour lequel on voit une cicatrice linéaire à proximité. Elle a encerclé la lésion qui la  dérange pour que vous sachiez exactement où elle se trouve. Qu’en pensez-vous et que lui conseillez-vous?
Pour que cette activité soit éducative il faut que vous vous fassiez une idée avant de regarder la réponse. Le but est de créer une réaction immédiate à la lésion. Quand votre idée est faite, vous pouvez vérifier si vous avez raison et regarder les explications.

La lésion en soi est peu spécifique. On voit une croûte jaunâtre à côté de la cicatrice. En prenant en compte que la lésion saigne à l’occasion, qu’elle est vraiment à côté de la cicatrice, on doit soupçonner une récidive de son cancer de peau. Une biopsie a en effet démontré un carcinome basocellulaire. Vous devriez donc lui conseiller d’en parler à son médecin ou son dermatologue. Toute lésion qui ne guérit pas après quelques mois doit être évaluée, d’autant plus qu’elle est située en périphérie d’une cicatrice de cancer de peau.

Plus il y aura de personnes sensibilisées pour différencier les lésions bénignes des lésions cutanées suspectes, plus les cancers de peau seront détectés rapidement et moins les chirurgies seront dévastatrices.

Faites-vous l’œil!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *