Faites-vous l’œil, 11 mars 2014


Cette chronique a pour but de vous familiariser avec les lésions cutanées fréquentes. Ceci incluant les lésions bénignes autant que malignes. Normalement, il y a une chronique de ce type tous les mardis.

11 mars 2014

Vous visitez votre grand-mère et une de ses amies vous demande conseil au sujet de cette lésion d’environ 9 mm au niveau de sa lèvre supérieure droite. Elle croit que ceci est dû au fait qu’elle arrache régulièrement des poils de moustache à la pince et que ceci peut être une infection si sa pince n’était pas propre. Récemment, il y a un peu de sang quand elle se lave le visage et quelquefois sur son oreiller quand elle se réveille. Qu’en pensez-vous et que lui conseillez-vous ?

Pour que cette activité soit éducative il faut que vous vous fassiez une idée avant de regarder la réponse. Le but est de créer une réaction immédiate à la lésion. Quand votre idée est faite, vous pouvez vérifier si vous avez raison et regarder les explications.

La lésion est surélevée, bien délimitée, la bordure est luisante, translucide, légèrement rosée. Le centre est déprimé, croûté. Il s’agit d’un carcinome basocellulaire de type nodulaire. Dans ce cas, le tissu cancéreux est friable est ceci explique le saignement occasionnel. La bordure translucide, luisante est caractéristique. Ce type de cancer doit être excisé car sinon la croissance continue inexorablement. Les métastases ganglionnaires ou à distance sont cependant exceptionnelles. Vous devriez donc conseiller à cette dame d’en parler à son médecin ou son dermatologue dès que possible.

Plus il y aura de personnes sensibilisées pour différencier les lésions bénignes des lésions cutanées suspectes, plus les cancers de peau seront détectés rapidement et moins les chirurgies seront dévastatrices.

Faites-vous l’œil!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *