Faites-vous l’œil, 11 juin 2013


Cette chronique a pour but de vous familiariser avec les lésions cutanées fréquentes. Ceci incluant les lésions bénignes autant que malignes. Normalement, il y a une chronique de ce type tous les mardis.

11 juin 2013

Vous êtes à la plage avec votre nouveau conjoint et vous lui mettez de la crème solaire car il vous a mentionné qu’il avait déjà eu un cancer de peau. Vous remarquez la cicatrice au niveau de son épaule gauche postérieure. Il vous rassure en vous disant qu’il  s’agissait d’un carcinome basocellulaire et que ce type de cancer de peau ne donne pas de métastase ou de cancer généralisé. Vous lui dites qu’il y a une lésion rosée à l’extrémité de la cicatrice et lui demandez de quoi il s’agit. Il répond qu’il n’était pas au courant car il ne peut pas voir sa cicatrice. Qu’en pensez-vous et que lui suggérez-vous?

Pour que cette activité soit éducative il faut que vous vous fassiez une idée avant de regarder la réponse. Le but est de créer une réaction immédiate à la lésion. Quand votre idée est faite, vous pouvez vérifier si vous avez raison et regarder les explications.

Il s’agit d’une récidive de son carcinome basocellulaire. L’excision d’une lésion cancéreuse n’est pas toujours complète. Les pièces chirurgicales sont envoyées pour examen en pathologie mais malgré que le rapport mentionne une excision complète il n’y a pas de certitude. Un petit pourcentage peut récidiver. S’il apparaît une anomalie dans une région où il y a déjà eu un cancer, il faut réagir. Vous devriez donc dire à votre conjoint d’en parler avec son chirurgien.

Plus il y aura de personnes sensibilisées pour différencier les lésions bénignes des lésions cutanées suspectes, plus les cancers de peau seront détectés rapidement et moins les chirurgies seront dévastatrices.

Faites-vous l’œil!

Une réponse à Faites-vous l’œil, 11 juin 2013

  1. Shawn Meadows dit :

    Toutefois, même si l’incidence des cancers de la peau est plus faible chez les personnes à peau foncée, ils sont souvent détectés plus tardivement, à un stade plus dangereux. Les risques de lésions oculaires, de vieillissement prématuré de la peau et d’immunosuppression sont indépendants du type de peau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *