Faites-vous l’œil, 10 avril 2012


Cette chronique a pour but de vous familiariser avec les lésions cutanées fréquentes. Ceci incluant les lésions bénignes autant que malignes. Normalement, il y a une chronique de ce type tous les mardis.

Nous vous présentons aujourd’hui  une lésion présente depuis environ un an sur la joue droite de cette patiente de 60 ans. La lésion agrandit très lentement depuis son apparition et est asymptomatique. Elle mesure actuellement 6 mm.  Le seul problème apparu récemment est un léger saignement lorsque la patiente se lave le visage.

Pour que cette activité soit éducative il faut que vous vous fassiez une idée avant de regarder la réponse. Le but est de créer une réaction immédiate à la lésion. Quand votre idée est faite, vous pouvez vérifier si vous avez raison et regarder les explications.

La lésion est arrondie, rosée et certaines zones sont ulcérées. Il y a une petite croûte vers 3 :00 et un suintement à 8 :00. Cliniquement cette lésion est suspecte mais elle est difficile à classifier. Il pourrait s’agir d’un carcinome épidermoïde, d’un carcinome basocellulaire ou d’un mélanome amélanotique. Le message à retenir : une lésion qui ne guérit pas sur une aussi longue période doit être examinée et probablement être l’objet d’une biopsie. À la biopsie, cette lésion s’est avérée être un carcinome basocellulaire. Elle n’a pas le rebord perlé dont nous avons souvent parlé, mais il existe plusieurs types de carcinomes basocellulaires dont certains sont plus subtils.

Si vous ou quelqu’un de votre entourage a une lésion de ce type, il serait prudent d’en parler avec votre médecin ou votre dermatologue.

Plus il y aura de personnes sensibilisées aux lésions cutanées suspectes, plus les cancers de peau seront détectés rapidement et moins les chirurgies seront dévastatrices.

Faites-vous l’œil!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *