Faites-vous l’œil, 1 mai 2012


Cette chronique a pour but de vous familiariser avec les lésions cutanées fréquentes. Ceci incluant les lésions bénignes autant que malignes. Normalement, il y a une chronique de ce type tous les mardis.

Vous rencontrez par hasard cette dame de 80 ans en pleine forme que vous connaissez bien. Elle a sur la joue cette lésion qui mesure plus d’un cm. Vous la questionnez à ce sujet. Elle vous racconte qu’elle avait depuis longtemps une tache rouge qui ne l’incommodait pas mais que depuis quelques semaines elle épaissit rapidement. Que lui  conseillez-vous?

Pour que cette activité soit éducative il faut que vous vous fassiez une idée avant de regarder la réponse. Le but est de créer une réaction immédiate à la lésion. Quand votre idée est faite, vous pouvez vérifier si vous avez raison et regarder les explications.

La lésion est bourgeonnante au centre mais s’étend en périphérie, surtout vers la droite, sous forme de plaque rosée, rugueuse et mal définie. La portion nodulaire est ulcérée vers 7 :00. La lésion globale est de forme irrégulière comme vous pouvez l’observer sur la version délimitée approximativement plus bas.

La biopsie de la portion épaissie a démontré un carcinome épidermoïde. Ce type de cancer est le deuxième plus fréquent des cancers de peau. S’il est infiltrant, il peut donner des métastases dans 5-10% des cas. Il est causé le plus souvent par les rayons UV (soleil et/ou salon de bronzage). Chez cette patiente la portion cancéreuse est celle qui est surélevée. La région plus à droite est une kératose actinique. Ce type de lésion est précurseur dans 1-10% de carcinome épidermoïde. Sur l’image, on remarque aussi une deuxième lésion suspecte plus haut à  gauche. Cette lésion est précancéreuse : rosée et rugueuse et doit aussi être traitée. Le traitement habituellement suggéré pour les carcinomes épidermoïdes est la chirurgie et l’éviction solaire par la suite.  Si vous avez, ou si quelqu’un de votre entourage a ce genre de lésion, il faudrait réagir.

Plus il y aura de personnes sensibilisées pour différentier les lésions bénignes des lésions cutanées malignes, plus les cancers de peau seront détectés rapidement et moins les chirurgies seront dévastatrices.

Faites-vous l’œil!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *