Autres complications cutanées de l’obésité


Obésité et peau, autres faits intéressants.

Nous avons mentionné dans la chronique du 14-7-2011 plusieurs complications cutanées reliées à l’obésité. D’autres données sont intéressantes à connaitre, provenant d’un article de revue tout récent :

Chez les adultes, la graisse sous-cutanée fournit de l’isolation et est une source d’énergie, Quand on accumule plus d’énergie que l’on en dépense, l’excès est emmagasiné dans les adipocytes (cellules graisseuses), menant à l’obésité. Les adipocytes, en plus de  produire de l’énergie, synthétisent aussi  de nombreuses substances, incluant des hormones, dont des androgènes (hormones mâles). L’obésité cause aussi une augmentation de l’insuline, qui augmente aussi les androgènes.

Faits connus chez les obèses :

-Peau plus sèche que les individus poids-santé (via une perte d’eau trans-épidermique accrue).

-Transpiration augmentée.

-Diminution du flot lymphatique et lymphœdème.

-Prédisposition augmentée à une mauvaise guérison de plaies : hernie, infection, hémorragie et problèmes techniques.

-Association avec le psoriasis et possiblement l’arthrite psoriasique. Certaines études ont démontré que la chirurgie bariatrique pour l’obésité pourrait diminuer le psoriasis.

-L’augmentation des androgènes (directement produits par les adipocytes ou indirectement via l’hyper insulinémie) peut causer de l’acné et de l’hirsutisme (augmentation des poils à des régions plus masculines : barbe, sous le nombril…).
-L’obésité est un stress supplémentaire sur les vaisseaux sanguins. Elle s’associe à une augmentation des varices, de l’œdème des chevilles et des ulcères dus à l’enflure.

-Augmentation des infections à bactéries habituelles et résistantes. Les causes possibles étant l’effet physique des plis plus étendus (causant macération et inflammation), mais aussi une altération de l’immunité. L’obésité morbide diminue l’habileté à une hygiène adéquate. Il y a plus fréquemment des problèmes de : folliculite, furonculose, panaris et les infections à champignons (candida en particulier).

-Augmentation de l’eczéma atopique et de l’asthme par rapport à la population poids-santé.

-L’association entre l’obésité et les cancers de peau est discutée fréquemment mais est encore controversée.

Il existe des complications des traitements de l’obésité, que ce soit les traitements par la chaleur, les herbes, les médicaments et  les chirurgies.
Notre commentaire : L’obésité touche plus globalement tous les systèmes que ce qui était connu antérieurement. C’est actuellement un problème de santé en progression. Si vous avez un problème de poids difficile à gérer, prenez les choses en main et demandez de l’aide si nécessaire : médecin, diététicienne, groupes de motivation…

Référence :
Chipman AR, Millington GW, Br J Dermatol 2011 may 12, epub.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *