Faites-vous l’œil, 5 juin 2012


Cette chronique a pour but de vous familiariser avec les lésions cutanées fréquentes. Ceci incluant les lésions bénignes autant que malignes. Normalement, il y a une chronique de ce type tous les mardis.

Cet homme de 80 ans présente depuis un mois seulement cette lésion de 1,5 cm sur l’épaule. La lésion est légèrement sensible au toucher et la peau était normale avant son apparition. Il y a eu une augmentation très rapide de la taille au début et elle est stable depuis 2 semaines. Vous touchez à la lésion et elle est très ferme. Le centre est croûté et adhérent.

Pour que cette activité soit éducative il faut que vous vous fassiez une idée avant de regarder la réponse. Le but est de créer une réaction immédiate à la lésion. Quand votre idée est faite, vous pouvez vérifier si vous avez raison et regarder les explications.

La lésion est bien délimitée et la forme générale est celle d’un volcan. La bordure est abrupte et le cratère central contient des débris très fermes. Il s’agit d’un kératoacanthome. Il y a plusieurs années ces tumeurs étaient considérées comme bénignes.  Elles apparaissent très rapidement et en général régressent spontanément en quelques mois en laissant une cicatrice proportionnelle à leur dimension. Depuis l’avènement de techniques d’analyses moléculaires plus poussées les kératoacanthomes ont été reclassés. Ils contiennent en effet les mêmes anomalies que les carcinomes épidermoïdes mais  exprimées de façon moins prononcées. Il s’agit donc de tumeurs malignes très impressionnantes cliniquement du fait de leur évolution rapide mais biologiquement peu alarmantes. Il est cependant le plus souvent suggéré de faire une exérèse chirurgicale pour laisser une cicatrice plus acceptable et maintenant que les anomalies biologiques sont connues, il est gênant de les laisser en place. On doit suggérer à notre patient de montrer sa lésion à son médecin ou son dermatologue.

Plus il y aura de personnes sensibilisées pour différencier les lésions bénignes des lésions cutanées suspectes, plus les cancers de peau seront détectés rapidement et moins les chirurgies seront dévastatrices.

Faites-vous l’œil!

2 réponses à Faites-vous l’œil, 5 juin 2012

  1. schindler dit :

    J’ai la même lésion depuis deux mois et mon dermato ne veut pas d exerese…juste une pommade aureomycicine pendant 15 jours…c’est tout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *