Écrans solaires et prévention des cancers de peau


Efficacité pour prévenir les cancers de peau :

 Il y a trois types de cancers de peau rencontrés couramment, le carcinome basocellulaire, le carcinome épidermoïde (spinocellulaire) image ci-contre,  et le mélanome.

La revue de la littérature prouve que l’utilisation d’écrans solaires diminue la fréquence des carcinomes épidermoïdes. La preuve n’est pas faite qu’ils diminuent les carcinomes basocellulaires ou les mélanomes.  Des évidences indirectes suggèrent cependant un bénéfice à leur utilisation pour ces deux types de cancer.

Ceci provient d’une analyse des données d’études prospectives. 

Les auteurs mentionnent cependant que les études ont été faites à une période où les écrans solaires ne dépassaient pas un facteur de protection solaire (FPS) 20, et il n’existait pas d’écrans UVA performants.

 Il est aussi discuté que la grande majorité des gens n’utilisent pas une quantité suffisante pour obtenir le FPS inscrit sur le produit.

Notre commentaire : Pour les gens qui ont eu un cancer de peau, une lésion précancéreuse ou sont allergique au soleil, de même que pour ceux qui veulent éviter le photo-vieillissement, il faut utiliser un écran solaire régulièrement.  On recommande une protection de FPS 50, associée aux autres mesures que nous discuterons plus tard dans la semaine.

Pour la population en général, une protection 30 pourrait être suffisante.

Même si les données prouvent seulement une diminution des carcinomes épidermoïdes, il est logique de penser que les écrans solaires actuels, plus performants, diminuent aussi le risque des autres types de cancers de peau.

Rée.:Current sunscreen controversies: a critical review. Photodermatology, Photoimmmunology & Photomedicine 27, 58-67, 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *