Faites-vous l’œil, 25 septembre 2012


Cette chronique a pour but de vous familiariser avec les lésions cutanées fréquentes. Ceci incluant les lésions bénignes autant que malignes. Normalement, il y a une chronique de ce type tous les mardis.

Votre voisin vous montre ces lésions présentes sur sa joue droite depuis quelques semaines. Il a des lésions semblables au menton. Elles sont asymptomatiques mais cosmétiquement dérangeantes. Que lui sonseillez-vous?

Pour que cette activité soit éducative il faut que vous vous fassiez une idée avant de regarder la réponse. Le but est de créer une réaction immédiate à la lésion. Quand votre idée est faite, vous pouvez vérifier si vous avez raison et regarder les explications.

Les lésions se présentent  individuellement sous forme de petites bosses (papules) variant entre un à deux mm, d’aspect relativement uniforme. Elles sont blanchâtres et leur surface n’est pas lisse. On les retrouve ici en arrangement linéaire. Il s’agit de verrues planes. Les verrues planes sont causées par un virus de la famille des VPH (virus des papillomes humains). Il existe environ une centaine de virus dans cette famille et chacun est associé plus fréquemment, sans qu’il s’agisse d’association exclusive,  à certains  types de verrue. Les verrues planes ont la particularité de contenir un contingent important de virus et elles sont très contagieuses. Elles ont aussi tendance à s’ensemencer au niveau de la peau traumatisée. Ce qui explique l’arrangement linéaire des verrues sur cette joue, que le patient a grattée.

Vous devriez donc conseiller à votre ami, qui a 8 ans, de ne pas gratter ses verrues, de ne pas y toucher et de les faire traiter. Il existe une forte possibilité que les verrues disparaissent toutes seules après plusieurs mois, mais le préjudice esthétique et la contagiosité rendent ce choix moins intéressant.

Plus il y aura de personnes sensibilisées pour différencier les lésions bénignes des lésions cutanées suspectes, plus les cancers de peau seront détectés rapidement et moins les chirurgies seront dévastatrices.

Faites-vous l’œil!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *